Ce jour-là je m’en souviendrai toute ma vie. Ce cri est sorti de cette bouche, ces larmes qui ont roulées sur ces joues, ce cœur qui battait tellement fort dans cette poitrine. Les enfants qui pleurent, et moi qui la tête entre mes mains, ne comprenant plus rien.

Cette mère, je l’ai été, je l’ai aussi peut-être rêvé mais j’ai entendu sa douleur lui crier d’arrêter. Cette souffrance qui n’en finit plus de finir, cette culpabilité qui ne cesse de jouer à tue-tête en replay, cette lourdeur sur ces épaules, mais surtout toute cette incompréhension et cette remise en question.

« Je ne suis pas la mère que j’ai toujours voulu être. »

« Je ne suis pas l’amoureuse que j’espérais être. »

« Je ne suis pas la passionnée au travail que j’ai imaginé être. »

« Je ne suis pas l’amie que j’ai rêvé d’être. »

En fait en ce moment, je voudrais seulement Être.

Je me sens perdue telle une égarée dans un monde où plus rien n’a de sens.

Je comprends que j’ai beaucoup trop de souffrances pour arriver à saisir la provenance.
Je comprends que la lumière est seulement éteinte mais il est encore possible de l’étreindre.
Je comprends que seule c’est trop lourd à porter.
Je comprends qu’il existe sur terre une personne qui pourrait m’aider …

M’aider à m’aimer telle que je suis.
M’aider à exploiter tous mes talents.
M’aider à vivre le succès que je mérite.
M’aider à accepter que je suis une femme intelligente avec un potentiel immense.

La vie est faite d’épreuves pour te faire comprendre, mais aussi pour te permettre d’entreprendre la découverte et le chemin tracé te guidant vers ta destinée.

Le jour où j’ai entendu ma douleur me crier, j’ai pris la décision de changer…